Forte du succès de la 22e édition de la Triennale di Milano, axée sur le thème « Broken Nature: Design Takes on Human Survival », Triennale Milano a organisé hier le deuxième symposium d'une série de trois en vue de développer le thème de la 23e édition de l’Exposition Internationale de la Triennale di Milano.

Deuxième symposium en vue de la XXIII Triennale di Milano

Organisé depuis la Triennale Milano avec la plupart des participants présents via vidéoconférence, ce symposium autour du thème « La Terre vue de la Lune », a suscité de nombreuses discussions en plaçant le regard sur notre planète selon une autre perspective, et en abordant des enjeux encore méconnus auxquels le monde devra faire face.

Réunissant des personnalités internationales du domaine de l'art, du design, de la culture et de la science, ce symposium fut l’occasion d’explorer des thèmes tels que « Prendre de la distance pour comprendre », « Un nouvel Anthropocène », « La fragilité comme conscience », « Le legs de la pandémie » ou encore « Une culture nouvelle pour un monde nouveau ». Stefano Boeri, Président de la Triennale Milano, et Dimitri S. Kerkentzes, Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE) ont tous deux participé aux discussions.

Dimitri S. Kerkentzes, Secrétaire Général du Bureau International des Expositions (BIE) lors du deuxième symposium en vue de la XXIII Triennale di Milano

Soulignant le rôle des Expositions Internationales et de la Triennale en tant que plateformes d’actions conjointes et de coopération, le Secrétaire Général du BIE a évoqué l'impact de la crise sanitaire actuelle et la nécessité pour les institutions culturelles de s'engager et d'interagir avec le public sur les questions primordiales auxquelles l'humanité est confrontée.

Ce symposium s’inscrit dans une série de trois conférences. Le premier avait eu lieu le 4 mars dernier et avait réuni des scientifiques, des conservateurs et des universitaires de diverses disciplines. Le troisième aura lieu le 11 juillet et sera axé sur les thèmes de justice social et d’égalité des droits. Chaque colloque est consacré à différents points de vue et défis auxquels la planète doit faire face, comme notamment notre relation avec la nature et l'écosystème, la fragilité de l'humanité, les nouvelles formes de «l’être-ensemble» et d'expositions, les collaborations transfrontalières.

Le bilan de ces trois symposiums, retransmis en direct et consultables en ligne, contribuera à la définition du thème et du profil du/de la Commissaire de cette 23e édition de la Triennale di Milano prévue en 2022.